LES OISEAUX et les FLEURS NOTRE FOLIE

Pour ceux dont les loisirs tournent autour de la nature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Jean Jacques AUDUBON

Aller en bas 
AuteurMessage
LYS-ROSE

LYS-ROSE


Jean Jacques AUDUBON Empty
MessageSujet: Jean Jacques AUDUBON   Jean Jacques AUDUBON EmptyVen 10 Fév - 19:41

Jean Jacques AUDUBON
Jean Jacques AUDUBON 440px-John_James_Audubon_1826


  • 1785 : naissance de Jean-Jacques Audubon aux Antilles françaises, l'actuelle Saint-Domingue. Son père Jean Audubon est capitaine au long cours, sa mère Anne Robin domestique dans une famille de planteurs. Enfance à Nantes.
  • 1801 : Jean Audubon prend sa retraite de la marine et s'installe avec sa famille à La Gerbetière, sa propriété de Couëron, sur les bords de la Loire.
  • 1803 : Jean Audubon envoie son fils en Amérique pour le soustraire aux conscriptions de Napoléon 1er. Jean-Jacques mène une vie de dilettante à Mill Grove, la propriété de son père en Pennsylvanie.
  • 1807 : installation à Louisville, sur les bords de l'Ohio. Naissance de Victor Gifford Audubon, puis de John Woodhouse, les fils de J-J Audubon et de sa femme, Lucy Bakewell.
  • 1810 : visite d'Alexander Wilson, un des premiers peintres ornithologues. Audubon constate que ses dessins d'oiseaux sont supérieurs à ceux de Wilson et conçoit le projet de représenter tous les oiseaux du continent. Il se fixe avec sa famille à Henderson dans le Kentucky et connaît un bref moment de prospérité matérielle, le seul de son existence.
  • 1813 : Audubon observe un vol de pigeons migrateurs de 400 km de long (l'espèce aura disparu complètement un siècle plus tard)
  • 1820 : il s'installe avec sa famille à Cincinnati puis descend le Mississipi sur une barge de pionniers pour aller à la découverte des oiseaux de "Louisiane" (la Louisiane française couvrait le quart du continent). Séjours à La Nouvelle Orléans, Natchez, Bayou Sara où Lucy trouve un travail de préceptrice qui permet de couvrir vaille que vaille les dépenses. Rencontres avec les derniers indiens en liberté.
  • 1826 : Audubon décide de publier ses premières planches. Constatant le désintérêt des Américains (travaillés par les partisans de Wilson), il part en Angleterre (4 mois de navigation entre La Nouvelle-Orléans et Liverpool) pour chercher un graveur et lever des souscriptions. De son arrivée à Liverpool en 1826 au coloriage de la dernière planche en 1838, il se partage entre le suivi de la publication en Europe (200 souscriptions de 435 planches chacune, 87 000 planches coloriées une à une sous son contrôle) et la découverte des oiseaux en Amérique avant leur disparition sous les coups de la "civilisation".
  • 1828 : Séjour à Paris. Il rencontre Cuvier, secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences, les peintres Gérard et Redouté, les fils d'Orbigny.
  • 1832 : Expédition dans les Caroline et en Floride pour observer les oiseaux tropicaux.
  • 1833 : Expédition au Labrador sur les sites de nidification arctiques.
  • 1837 : Expédition au Texas.
  • 1838 : Le 20 juin, la dernière planche des Oiseaux sort des presses du graveur Havell à Londres.
  • 1839 : publication de la Biographie ornithologique, 435 descriptions d'oiseaux.
  • 1843 : installation à Minnie's Land, une maison qu'il se fait construire sur les bords de l'Hudson, près de New-York (au cœur de New York aujourd'hui). Expédition aux sources du Missouri, au pied des Montagnes Rocheuses. Les plaines sont dévastées
  • 1844 : publication de l'édition in octavo des Oiseaux d'Amérique. La ruée vers l'or de Californie précipite la destruction de la nature et en particulier des habitats d'oiseaux sur tout le continent
  • 1851 : Le début de la guerre de sécession accélère les destructions dans les Etats du sud. Mort d'Audubon dans sa propriété des bords de l'Hudson


"Les Oiseaux d'Amérique de Jean-Jacques Audubon"







Une exposition sur l'art d'Audubon et les oiseaux menacés
Constatant la disparition progressive de ses amis les oiseaux et de leurs habitats, Audubon s'est interrogé dès les années 1820 sur l'avenir des milieux naturels et a fini par jeter un cri d'alarme. Une attitude absolument inédite, à contre-courant de l'esprit de destruction des pionniers américains, et qui inspirera les premiers militants de la protection de la nature. Ses représentations chatoyantes et ses descriptions féeriques d'espèces disparues (dont trois présentées dans l'exposition) interpellent sur l'extinction définitive de ces espèces quelques années plus tard.
Citation :
Quand je réfléchis que les bois s'en vont, disparaissant à toute vitesse, le jour sous la cognée et la nuit dévorés par le feu, quand je vois, enfin le trop-plein de l'Europe s'acharnant avec nous à la destruction de ces malheureuses forêts, quand je me dis que vingt ans ont suffi à ces changements extraordinaires, alors malgré moi, je m'arrête, saisi d'épouvante. » (J-J Audubon, 1820, Kentucky)
C'est sur ce parallèle entre l'art de Jean-Jacques Audubon et la protection de l'environnement qu'a été conçue cette exposition.

L'art comme outil de sensibilisation







En premier lieu, deux des œuvres présentées illustrent une espèce définitivement disparue quelques années après la mort d'Audubon : le Pigeon migrateur américain et la Perruche des Carolines.

Jean Jacques AUDUBON Passenger-pigeon-small Jean Jacques AUDUBON Aigrette-small Jean Jacques AUDUBON Small-pj-46
Pour la majeure partie des autres oiseaux de l'exposition, chaque œuvre est accompagnée d'un panneau pédagogique décrivant une espèce apparentée, présente en France et actuellement menacée.
Ainsi, à l'heure où la communauté scientifique s'inquiète des conséquences de l'érosion de la bio-diversité dans le monde, l'œuvre d'Audubon, au-delà de son intérêt artistique, littéraire et scientifique, offre à travers cette exposition un outil de sensibilisation à la protection de la nature en général, et de l'oiseau en particulier.


Dernière édition par Je@nine le Jeu 3 Jan - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://volier.forumactif.org
LYS-ROSE

LYS-ROSE


Jean Jacques AUDUBON Empty
MessageSujet: Re: Jean Jacques AUDUBON   Jean Jacques AUDUBON EmptyVen 10 Fév - 19:58

Un aperçu des planches présentées à l'exposition Jean-Jacques Audubon
1Jean Jacques AUDUBON 98_red-shouldered-hawk_4002Jean Jacques AUDUBON 115_petit-caporal
3Jean Jacques AUDUBON 65_wood-duck4Jean Jacques AUDUBON 117_american-sparrow-hawk
5Jean Jacques AUDUBON 222_white-crowned-pigeon6Jean Jacques AUDUBON 223_band-tailed-pigeon
7Jean Jacques AUDUBON 226_passenger-pigeon8Jean Jacques AUDUBON 230_carolina-parrot
9Jean Jacques AUDUBON 237_snowy-owl10Jean Jacques AUDUBON 255_pileated-woodpecker
11Jean Jacques AUDUBON 283_florida-jay12Jean Jacques AUDUBON 296_rose-breasted-grosbeak
13Jean Jacques AUDUBON 387_baltimore-oriole14Jean Jacques AUDUBON 408_White-winged-Crossbill

1 Like a Star @ heaven Buse à épaulettes rousses
Red-shouldered Hawk / Buteo lineatus
2 Like a Star @ heaven Faucon émerillon
Petit caporal / Falco columbarius
3 :star:Canard carolin
Summer or Wood Duck / Aix sponsa
4 :star:Crécerelle d'Amérique
American sparrow Hawk / Falco sparverius
5 :star:Pigeon à couronne blanche
White-crowned Pigeon / Columba leucocephala
6 :star:Pigeon à queue barrée
Band-tailed Pigeon / Columba fasciata
7 :star:Pigeon migrateur
Passenger Pigeon / Ectopistes migratorius
8 :star:Perruche de Caroline
Carolina Parrot / Conuropsis carolinensis
9 :star:Harfang des neiges
Snowy Owl / Nyctea scandiaca
10 :star:Grand pic
Pileated Woodpecker / Dryocopus pileatus
11 :star:Geai à gorge blanche
Florida Jay / Aphelocoma coerulescens
12 :star:Cardinal à poitrine rose
Rose-breasted Grosbeak / Sitta pusilla
13 :star:Oriole du Nord
Baltimore Oriole / Icterus galbula
14 :star:Bec-croisé bifascié
White-winged Crossbill / Loxia leucoptera




Revenir en haut Aller en bas
http://volier.forumactif.org
LYS-ROSE

LYS-ROSE


Jean Jacques AUDUBON Empty
MessageSujet: Re: Jean Jacques AUDUBON   Jean Jacques AUDUBON EmptyVen 10 Fév - 20:08

De multiples approches pédagogiques


Le personnage et l'œuvre d'Audubon se prêtent, outre l'enchantement qu'ils ne manquent pas de produire sur ceux qui les approchent, à des actions pédagogiques ou de sensibilisation sur l'art, les sciences naturelles et l'ornithologie, l'histoire ou la géographie et surtout les enjeux locaux de la protection de la nature.
Sur ces différents thèmes, Henri Gourdin, spécialiste en France d'Audubon et initiateur de l'exposition, ainsi qu'un ornihologue, peuvent donner une conférence.

L'art


Peintre autodidacte, Audubon a imaginé et mis au point lui-même des techniques souvent révolutionnaires. La représentation de l'oiseau a fait avec lui des progrès stupéfiants. Il fut le premier à représenter l'oiseau dans son milieu, dans ses attitudes naturelles, en grandeur réelle...
Conférence possible sur l'historique de la représentation de l'oiseau du Moyen-Âge à nos jours.


Les sciences naturelles et l'ornithologie


Audubon a ouvert des champs nouveaux à la science naturaliste. Il fut le premier à baguer un oiseau, le premier à dénombrer, le premier à décrire les mœurs de ses sujets, parfois au péril de sa vie. L'association de l'animal et de son milieu, démarche caractéristique de l'écologie moderne, a pris son essor avec lui. Parallèlement aux 435 planches représentant tous les oiseaux connus du continent nord-américain, il a rédigé 435 descriptions qui sont autant de perles de la littérature naturaliste.


L'histoire


Depuis son arrivée en Amérique en 1802 jusqu'à sa mort en 1851, Audubon a parcouru le continent nord-américain du nord au sud (du Labrador à la Floride) et d'est en ouest (de l'Atlantique aux Rocheuses), la plupart du temps à pied, à cheval, en canoë (le train et le bateau à vapeur sont apparus à la fin de sa vie). En 1802, les États-Unis ne sont que quelques États sur la côte atlantique (les anciennes colonies anglaises) ; en 1851 la "conquête de l"Ouest" est en voie d'achèvement, les Indiens exterminés ou parqués dans des réserves, la nature saccagée. Audubon assiste à ces bouleversements et en témoigne.


La protection de la nature


Jean-Jacques Audubon est l'un des pères fondateurs de l'écologie. C'est dans sa tête pourtant toute encombrée de soucis de souscriptions, de publications, de fins de mois difficiles, qu'émerge, probablement en 1833, la première préoccupation pour le devenir de la nature, que la "civilisation" s'employait à détruire. Près de 80 espèces américaines ont ainsi disparu depuis les premiers repérages d'oiseaux par les explorateurs anglais et français du dix-septième siècle, dont une vingtaine en vingt ans, de 1885 à 1905. Aujourd'hui la National Audubon Society (600.000 membres), dépositaire de son message, est le fer de lance du mouvement vert américain.


Art contemporain


La venue de l'exposition peut être l'occasion d'exposer les œuvres d'artistes contemporains sur le thème de l'oiseau. Le couplage d'une exposition des sculptures de Jean-Lou Montès et de celle d'Audubon est l'une des options que nous proposons.
Revenir en haut Aller en bas
http://volier.forumactif.org
LYS-ROSE

LYS-ROSE


Jean Jacques AUDUBON Empty
MessageSujet: Re: Jean Jacques AUDUBON   Jean Jacques AUDUBON EmptyVen 10 Fév - 20:09

Revenir en haut Aller en bas
http://volier.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Jean Jacques AUDUBON Empty
MessageSujet: Re: Jean Jacques AUDUBON   Jean Jacques AUDUBON Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Jacques AUDUBON
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mise à jour du bassin de Lydia et Jean-jacques
» Présentation de Jean-Jacques
» Jean Pierre Siméon
» Question Maison - Emission du 29/12/07
» Photos de l'Open

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES OISEAUX et les FLEURS NOTRE FOLIE :: Les FLEURS :: Fleurs :: Nature & divers-
Sauter vers: